jueves, 11 de junio de 2015

Peter, Alice et la machine du temps


C'était le 23 janvier 2030. Peter et Alice, deux amis, habitent maintenant à Cáceres. Cáceres est une petite ville très moderne. Peter est venu étudier au Centre de Chirurgie d'Invasion Minimale Jesús Usón. Lors d'une promenade en ville, après les cours, Peter avait assisté à un accident assez bizarre. Alice était venue apprendre à piloter la machine du temps, Le trou noir, au centre expérimental des voyages. Les deux centres de recherche partagent les installations d'hébergement. C'est à la cantine qu'ils se sont rencontrés et sont devenus amis.



Un piéton avait été renversé par une voiture disparue aussi vite qu'elle était apparue, lit Peter sur le journal Hoy. Quand Alice écouta le récit de l'accident à Peter, devint pâle et très nerveuse. Elle s'inquiétait par l’état de santé du piéton. Peter la rassura, il n'avait souffert que quelques blessures superficielles, rien de grave. Tout à coup, Alice commença à pleurer.

–J'ai provoqué involontairement ! La machine du temps a mal fonctionnait. Elle n'est pas parti vers l'année dernière. Elle est restée sur notre temps.
– Calme-toi, nous allons résoudre le problème de la machine. Et en ce qui concerne le piéton, rien d'irréparable n'a eu lieu. Ce n'est pas la peine de s'inquiéter.
– Oui, mais si on arrête les expérimentations...
– Allons consulter les scientifiques de la NASA, ils pourront interpréter ce qui s'est passé.

Vingt ans plus tard, Peter et Alice reçurent le prix Nobel.

David Martín Alvarado

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada