martes, 16 de junio de 2015

Le chiot et le thanathopracteur



C'était un jour un entraîneur de chiens qui sortit promener ses cinq chiots. Il y avait beaucoup de fleurs parce qu'on était au printemps. Ils se promenaient tranquillement, quand un chiot s'échappa vers la route, avec un sort si mauvais qu'il fut renversé. Le thanatopracteur descendit de la voiture et il s'excusa:

–  Je le regrette beaucoup
Ce n'est pas grave ! C'était ma faute il s'est échappé, lui répondit l'entraîneur.
Quel dommage! Il était si joli!
Ne vous inquiétez pas. Je lui ferai le meilleur enterrement du monde.
– Oh, merci beaucoup, vous êtes très gentil.

Le thanatopracteur qui après avoir tué le petit beau chiot n'arrivait pas à bien dormir, alors il décida de faire au chiot le meilleur enterrement du monde: le plus beau sarcophage en bois de cèdre du Liban bien ciré et verni. La fleur plus belle, le nœud plus joli. Du jamais vu et, en plus, il décida de lui faire la plus belle coiffure du monde.

-Qu'il est mignon ! On dirait qu'il vit encore, et une larme échappa de l'entraîneur lors de la cérémonie, à laquelle il invita tout le monde de la ville. L'orchestre Nationale de l'ORTF interpréta le Requiem pour chiens d'auteur inconnu et on offrit un banquet avec le plus succulents plats: Cassoulet, Coq au vin, Crêpes et galettes, Quiche Lorraine, et d'autres friandises pour gourmets.

Mario Belmonte Barquilla

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada