lunes, 15 de junio de 2015

Le dentiste riche et le charcutier pauvre




Devenir pauvre après avoir eu une vie aisée est une situation que je ne désire à personne, même pas à mes enemis. Pour prevenir les jeunes et les faire conscients des velléités de la fortune, je vais raconter l'histoire de Adrian Sanspoin et de Marcos Grandebouche.

Marcos et Adrian étaient voisins. Depuis toujours. Ils avaient vécu côte à côte, ils étaient allés aux mêmes cours aux mêmes collèges et lycées. Depuis ses premiers souvenirs, ils étaient déjà amis. On disait qu'ils étaient commedeux frères jumeaux.

Mais la vie passe1, les enfants devienment 2des hommes et les deux amis se séparèrent pour faire des études universitaires, chacun dans une ville differente. Marcos devint dentiste. Il était un bel homme, grand, mince, blond aux yeux bleus séduisants. Adrian étudia Histoire-Géo et comme il ne trouva pas de travail à l'enseignement, il fut obligé de rentrer pour s'occuper de la charcuterie qui gérait son père. Il était bas, mince et il avait des yeux verts.3
Au regard bizarre, quelque peu strabiques.4
Quand il rentra , c'était l'époque où les grandes surfaces commencèrent à proliferer même dans les petits villages et la charcuterie allait de mal en pire. Adrian devint un homme triste, pessimiste et trop sérieux.

Un jour, la mère d'Adrian mourut après avoir souffert une grave maladie. Une semaine après la mort de sa mère, Adrian partit pour vivre dans la ville de son frère pedro, à Stransbourg.
Deux ou trois semaines après s'être installé à Strasbourg, pendant qu'il promenait son chien Jolly5 il se croisa avec un homme qui promenait aussi son chien. les deux se regarda6 avec un visage étranger,7ils ont continua8 de marcher chacun de son côte. quand Adrian était en train de arriver chez lui il se éveilla9: il c'était son meilleur ami d'enfance, c'était Marcos!

Le lendemain il revint au parc, mais il ne le rencontra pas10 ,Le surlendemain, il sortit encore avec l'espoir de le rencontrer mais il rentra à nouveau déçu.

Quelques semaines plus tard, quand il attendait chez le dentiste avec le fils de son frère Pierre, Marcos entra dans la consultation.
Mais, c'est toi le dentiste? C'est pas possible! Ça fait combien d'années qu'on ne s'est pas vu?, lui disait en parlant trop vite Adrián.

Marcos, étonné et surpris, n'arrivait pas à bien comprendre ce qui se passait. Finalement, la voix de son ami évoqua en lui des jeux d'enfance et l'image d'Adrian adolescent se superposa à celle de l'adulte et il comprit tout de suite. Il fut ravi de le rencontrer, son bon ami Adrian.

Chaque semaine ils se rencontraient , prenaient un verre ensemble a commencé à rester avec lui, mais ils ont commencé11 à perdre à nouveau le contact12, parce que Adrian devait avait à s'occuper des enfants de son frère, puisque ses parents travaillaient. Les affaires d'Adrian a commencé13 à aller mal, et a fini pour le fermer. De Les premiers mois14 il habita vit dans une maison de chez son frère, mais un jour15 ils l'envoient à son frère fut renvoyé du travail et avec un le seul salaire de sa femme et on ne pouvait plus vivre eux, ses 4 fils ne pouvaient pas maintenir aussi à et Adrian. Il ne pouvait pas rester dans la rue non plus, c'est ainsi que il a décidé16 de lui demander à ux Marcos s'il on pouvait rester chez lui, mais comme ils avaient perdu le contact il lui donnait une dignité. . Mais pendant le trajet, il se mit à penser qu'elle idée se ferait son ami de lui, ils ne s'étaient pas vus trop longtemps les derniers temps. La honte s'empara de lui.
Alors comme ne lui restait pas d'autre issue, il a pensé17 d'aller voler à une maison de chez son ami Marcos parce qu'il travaillait tous les matins et il n'y aurait de personne à ce moment-là dans une maison quand il sera. Il est arrivé18 par la porte de derrière et a cassé19 la vitre fenêtre, a mis la main en dedans et a ouvert la porte, a suivi 20par le couloir jusqu'à arriver à la chambre et a commencé21 à rechercher22, mais Marcos, qui était dans le salon car aujourd'hui il avait un jour de libre, entendit et j'écoute un des bruits, se leva et alla voir. et il est été pour déjà. Adrian, l'a vu de dos, et sans qu'il en se rendeît compte, se vit s'est élancé par Marcos. sur, et à lui retirer le capuchon du bonnet a vu que

C'est toi tait Adrian ?. Mais... qu'est-ce que tu fais là ?

Adrian, rouge de honte, aurait voulu se faire avaler par la terre, mais il fallait tout expliquer. s'est levé rapide du sol et lui a expliqué tout, et comme Marcos éclata à rire.
Mais, j'habite tout seul ! Ce sera un plaisir de t'avoir chez moi !

il vivait seul je lui permets de rester à vivre avec dans sa maison.
Et ici il achève finit l'histoire d'Adrian Sanspoin et Marcos Grandebouche.



Laura Mª Gil Amarilla


1PASSÉ SIMPLE de PASSER
2Passé simple de DEVENIR, 3eme personne pluriel
3Point suivi
4Point suivi
5VIRGULE
6Passé simple de REGARDER, 3eme personne pluriel
7ESPACE
8Passé simple de CONTINUER, 3eme personne pluriel
9Passé simple de SE RAPPELER,
10POINT suivi
11PASSÉ SIMPLE de COMMENCER, 3eme personne du pluriel
12POINT
13PASSÉ SIMPLE de COMMENCER, 3eme personne du pluriel
14VIRGULE
15VIRGULE
16PASSÉ SIMPLE de DÉCIDER
17PASSÉ SIMPLE de DÉCIDER
18PASSÉ SIMPLE de ARRIVER + VIRGULE + PASSÉ SIMPLE de ENTRER
19PASSÉ SIMPLE de CASSER (REORGANIZAR LA ENUMERACIÓN DE ACCIONES: casser la vitre ANTES DE entrer
20PASSE´SIMPLE de AVANCER
21PASSÉ SIMPLE
22POINT

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada