lunes, 15 de junio de 2015

La doctoresse plaisante et le sportif coquin



C'était un sportif qui n'avait pas de chance avec les femmes. Ses amis riaient de lui et il avait de plus en plus du mal à participer dans les soirées et les fêtes. En plus, il était follement amoureux de Morgane, l'infirmière plus belle de l'hôpital. Il avait découvert le moyen de la rencontrer fréquemment et de se faire soigner d'elle.

Un jour, quand le sportif Maël se levait, il décida de ne pas déjeuner pour attirer l'attention de Morgane. Il sortit pour courir et il s’évanouit à cause de la déshydratation. Quand il tomba, sa cheville cassa. Un homme le trouva et il téléphona le 112. L'ambulance arriva en dix minutes et les docteurs emmenèrent Maël à l'hôpital. Quand il entra dans l'hôpital, il vit s'approcher Morgane et s'oublia toutes ses douleurs. Un médecin lui communiqua qu'il devait être opéré et il demanda si serait Morgane qui allait l'opérer. Morgane alla le voir tous les jours avant l'opération pour lui faire des preuves. Chaque jour Morgane s'intéressa plus à Maël et décida de collaborer en personne à l'opération avec le chirurgien.

Le jour de l'opération approcha et tout se passa bien, mais il se plaignait parce qu'il ne voulait pas se séparer de Morgane. Morgane était inquiète parce qu'elle ne savait pas ce qui se passait puisque les résultats des preuves étaient corrects . Les médecins se rendit compte qu'il ne lui arrivait tout à fait rien et qu'il s'intéressait seulement pour Morgane puisqu'il demandait tous les jours pour elle.

Vous n'avez plus rien, Monsieur. Allez, partez chez vous et bonne santé!, ricana un petit peu le docteur.

Avant de partir, il a voulu prendre congé de Morgane, mais Morgane (qui avait peur les plaisanteries de ses collègues) il l'a cité par l'après-midi dans le bar Le Coin.

Ce qui se passa après, ni Morgane ni Maël nous permirent d'y assister. Ni, ni, mon petit conte est fini.

Victoria Lourdes Álvarez Delgado

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada