viernes, 12 de junio de 2015

L'insatiable soif de vengeance



Cric, crac, ah quel malheur, ma petite sœur est tombée dans le beurre.

Il était une fois un garçon qui s'appelait Pedro. C'était un garçon très grand, très fort et très beau. Le samedi 27 mai 2050, ils s'était donné rendez vous avec sa cousine Keplin pour voir le musée de Moscou. Ils sortirent de la maison de Pedro à 11:00 h. Quand ils étaient dans le musée, vers midi, ils reçut un appel anonyme qui lui disait qu'il y avait du bruit chez lui, ils décidèrent de rentrer chez lui.

Quand ils arrivèrent, Laura la fiancée de Pedro était morte. Elle avait une entaille dans la tête et à côté une bouteille en verre, ce qui prouva qu'elle avait été assassinée. Quand Pedro la vit, il voulut se suicider, mais Keplin ne lui laissa pas et lui dit qu'il devait venger la mort de Laura. Alors il commença à enquêter, à chercher des preuves et à demander des renseignement aux voisins.

Le 15 Juin, Pedro parlait avec Bastian, un vieux voisin, un vrai commère, lui dit qu'il avait vu Juan chez lui vers midi le 27 mai avec des vêtements tâchés de sang. Après les informations de Bastian, Pedro parla avec Juan pour trouver des preuves. Quand il arriva chez Juan, il frappa à la porte et Juan l'ouvra. Juan s'énerva mais l'invita à entrer. Pedro a vu une bouteille identique à celle qui avait tué à sa fiancée alors il en déduisit que c'était Juan qui avait tué Laura et il allait se venger.

Le 18 Juin, Pedro appela Juan dès une cabine téléphonique et lui dit qu'il l'attendait à 19:30 h sur la Place Verte de Moscou. Quand Juan sortit, Pedro entra chez Juan par la porte. Alicia, la fiancée de Juan entendit un bruit, elle alla au salon où Pedro l'attendait avec une bouteille identique à celle qui avait tué Laura. Il frappa Alicia à la tête et la tua sur le coup.
À 20:30 h, Juan rentra et quand il vit sa fiancée morte il eut peur et tenta de s'échapper mais Pedro avait fermé toutes les portes. Pedro enferma Juan dans le sous sol jusqu'à ce qu'il reconnaisse qu'il avait tué Laura, il devait faire un appel où commissariat et déclarer sa culpabilité. Mais Juan refusa de le faire. Alors Pedro le tua avec beaucoup de cruauté.
Cette même nuit, Pedro alla au cimetière et se suicida à côté de la tombe de sa fiancée, avec une affiche qui dit “JE T'AIME”.

La nuit est venue, le coq a chanté et mon conte est terminé.

Adrián Álvarez Ramiro

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada