miércoles, 10 de junio de 2015

L'entrepreneur mystérieux



C'etait une fois, un chauffeur de New York, il cherchait du travail. Il s'appellait Théo, il était un peu curieux mais très intelligent.

Marc Le Blanc était le directeur de la grande entreprise des technologies MLB&Co et il cherchait un nouveau chauffeur pour ses déplacements, ses voyages et ses réunions.

Théo connaissait cet entrepreneur. Il était très célèbre, mais tout le monde savait que M. Le Blanc changeait très rapidement de chauffeur, cela lui semblait un peu étrange parce que les compagnons de Théo, qui avaient travaillé pour M. Le Blanc et un jour on l'autre avaient disparu sans rien dire, et on ne savait plus rien d'eux. Cela préoccupait un peu Théo, mais il avait besoin du travail. C'est pourquoi il se décida et alla l'interview de travail pour devenir le nouveau chauffeur de M. Le Blanc.

Des semaines s'écoulèrent sans avoir plus de nouvelles de l'entreprise. Mais un dimanche aprés-midi un appel de télephone interrompait la calme chez Théo: ''Demain matin, à huit heures, à l'entrée principale de l'entreprise, attendez monsieur Le Blanc, la voiture y sera garée juste devant les portes'', et l'appel finit.

La nuit Théo pensait et repensait à l'appel, mais finalement il accepta le travail.

Le lundi matin à huit heures moins cinq, il était déjà dans la grande voiture noire aux vitres teintées. Soudain un grand homme entra dans la voiture accompagné des deux hommes assez costauds. C'étaient des gardes du corps.

'' En direction à Manhattan'', dit un des gardes du corps.

Les mois passaient, et Théo détestait chaque fois plus son travail. Il gagnait beaucoup d'argent, mais il avait besoin de quelque temps libre et bien qu'il n'y ait pas de famille, il aimait faire la pêche de temps en temps.

Son patron ne parlait pas avec lui et s'il le faisait, était uniquement pour donner des instructions. M. Le Blanc était reservé, mystérieux et un peu insupportable parce qu'il n'était pas du tout sympathique. C'est pourquoi Théo prit la décision d'abandonner son travail.
Comme il s'en doutait que s'il prevenait M. Le Blanc l'idée ne serait pas acceptée, il quitta, sans rien dire, New York pour Miami du jour au lendemain. Il disait toujours, à celui qui voulait l'entendre.

J'ai bien gagné mon argent et gardé ma peau.

Pour ses collèges de travail qu'il n'a jamais revu, il s'en doutait que le pire leur était arrivé.

Ah!, quel homme détestable, ce M. Le Blanc!

Celia Casero Redondo


No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada