jueves, 22 de mayo de 2014

Le juge qui condamna à un petit gorille






Un matin de novembre, on reçu un appel au commissariat de police de l’urbanisation Lune et Soleil, la plus luxueuse de la ville de Wika. L’appel informait qu’un voisin de l’urbanisation trouvait rare que son voisin ne soit pas allé au travail ce matin comme d’habitude. C’était très rare, il était toujours très ponctuel. Comme Jose connaissait le patron de l’entreprise à 9 heures il lui avait téléphoné et il avait vérifié, qu'en effet, son voisin n'y était pas allé. C’est pourquoi il avait appelé la police. 

Quand la police arriva chez le voisin, M. José Fernández, un gentil monsieur de 75 ans déjà à la retraite, les attendait devant la porte, il avait frappé et personne n’avait répondu. La police trouva M. Klopp May  mort dans le salon de sa maison à côte du gorille. Apparemment le responsable de l’homicide semblait être le gorille. Donc,  la police l'arrêta. La police conduisit  le gorille aux tribunaux pour qu’il soit jugé. Le juge punit le gorille à mort  mais au moment d'appliquer la peine de mort, de nouvelles pistes obligèrent à la police à rouvrir l'enquête. Julia, combattante à Greenpeace, était contre la tuerie des animaux et aida la police à vérifier que les preuves trouvées dans la maison de Klopp May n'inculpaient pas le gorille. Elle assura que le gorille avait passé la nuit chez elle et que comme tous les jours, il était passé dire bonjour à M. Klopp, ils étaient de grands amis, comme le savait très bien M. José Fernandez. Elle demanda à la police pourquoi M. José Fernandez n'avait pas parlé de la longue amitié de son voisin avec le gorille. Alors la police libéra le gorille et le policier Hugo Schoch renouvela l'enquête.

Au bout de quelques mois, la police trouva une caméra de surveillance qui existait dans la maison de Monsieur May et ils découvrirent que l’assassin avait des longs cheveux, il mesurait  1 mètre 85, plus ou moins, et c’était un homme assez costaud pour frapper Klopp May avec une batte de base-ball. La police trouva le suspect principal, il s'appelait Michael Gingo, il avait 20 ans et il jouait au base-ball dans l’équipe dont Monsieur May  était l'entraîneur. M. Ginko avoua avoir tué M.Klopp May pour l'avoir ruiné sa carrière comme joueur de base-ball.

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada