lunes, 26 de mayo de 2014

Le chien et le chat


Dans une école d'animaux, il y avait un chien et un chat. Rudolf était un bon chien, très travailleur et il allait toujours à l'école avec ses devoirs faits. Par contre, Golito était un fainéant, il ne pensait qu’à s’amuser et passer sa journée à dorloter au soleil.
 
Un jour, son professeur,  monsieur  Hibou, leur donna les qualifications des examens et, comme prévu, celles de Rudolf étaient très bonnes, dix-huit sur vingt, alors que Golito ne réussissait pas ses examens. C’est pourquoi, à chaque fois que la situation se répétait à l’école, Golito avait un coup d’envie. Alors, s’ils se rencontraient sur le chemin de l'école ils se disputaient et  monsieur  Hibou, son professeur, devait faire de son mieux pour qu’ils deviennent si non des amis, des copains. Rudolf ne voulait pas discuter avec Golito mais il était impossible de passer un jour sans se bagarrer. Tant de luttes et d’affrontements pour rien lui fatiguèrent et le chien essaya  de ne pas se rencontrer avec le chat. Pour  Golito les rencontres avec Rudolf étaient son plus grand amusement de la journée, donc il le cherchait. 

Un jour où Rudolf n’assista pas au  collège, Golito et ses amis les chats se rendirent chez lui  pour l'inviter passer la journée à la campagne et le chien accepta. Sa mère qui s’en doutait des vraies intentions de l’invitation lui demanda s’il était sûr d’y aller avec eux. Comme il lui plaisait d’aller passer la journée à la campagne, il insista et la mère céda. Quand Rudolf arriva, il tomba dans la piège que Golito et ses amis les chats lui avaient préparée. Il y resta attrapé jusqu’au moment où son professeur, qui se promenait avant d’aller dîner, lui rescapa. Il resta longtemps sans aller au collège. Il voulait finir avec ses disputes mais il ne savait pas comment finir avec les discussions.

Un après-midi, Rudolf rencontra Golito quand il rentrait chez lui et traversait le pont. Sans y réfléchir profita de l’occasion et le lança dans l’eau. Le chat ne savait pas nager. Rudolf  comprit que Golito ne savait pas nager, plongea et le sauva. Quand leur professeur comprit ce qui s’était passé et qu’ils étaient devenus amis finalement, écrit sur le tableau :

 "Tout est bien qui finit bien"

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada