jueves, 22 de mayo de 2014

LE DENTISTE ALCOOLIQUE



Il était une fois un dentiste qui avait beaucoup de succès parce qu’il était le dentiste des personnes célèbres. Sa vie en rose changea brusquement le jour où sa femme lui dit :
― C’est décidé, je divorce, je n’en peu plus supporter tes airs de supériorité, tes allures de vainqueur, ton insensibilité vers ceux qui souffrent. 

Incapable de faire face à la solitude après le départ de sa femme, il  fut la déprime et s’adonna à l’alcool. Sa dépendance était de plus en plus forte, jusqu’au point de ne prendre qu’un verre de whisky au petit déjeuner au lieu d’un verre de lait comme tout le monde fait.
Karin  reçut l’appel d’un présentateur très connu qui avait besoin de  ses services: à cause d’un accident de moto, il avait mordu sa langue et en toute urgence, il fallut l’opérer.
Mais ce jour-là Karin  était arrivé à la clinique complètement bourré et il coupa la langue à son client.
Bien qu’il essaya de réparer son erreur et arriva à bien coudre le morceau de langue qu’il avait complètement séparée, la prononciation du présentateur était devenue pénible à entendre : il zigzaguait et sa langue, plus grosse que d’habitude, trébuchait  avec ses dents.

Six mois plus tard, François et son avocat se  recontrèrent avec Karin devant le tribunal. Le juge, qui apprît suite à l’enquête policière la dépression du dentiste et son addition à l’alcool, ferma la clinique de Karin. On dit que le vagabond qui habite sous le Pont Neuf dans une maison de fortune faite en carton est le célèbre dentiste Karin, mais qui le sait, il est muet, il ne parle jamais.



No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada