jueves, 29 de octubre de 2015

François-Victor Fournel


François-Victor Fournel est un érudit, écrivain, journaliste et historien français né à Cheppy le 8 février 1829 et mort à Tessé-la-Madeleine le 7 juillet 1894. Il collabora à divers journaux, dont le Français (sous le pseudonyme de Bernardille) et Le Correspondant, et fut critique littéraire à la Gazette de France.
Érudit, passionné par l'histoire du vieux Paris, auquel il a consacré plusieurs ouvrages, entre autres Ce qu'on voit dans les rues de Paris, en 1858, Les Cris de Paris en 1887, il a également assuré l'édition de textes du XVIIe siècle et publié des comédies oubliées de la même période et sur l’histoire littéraire (La Littérature indépendante et les écrivains oubliés, essais de critique et d'érudition, sur le XVIIe siècle, publié en 1862). Il consacra également de nombreuses études à l'histoire du théâtre.
Victor Fournel ne payait pas de mine ; d'une mise plus ou moins négligée, mal tenu, distrait, il était fort difficile de deviner en lui le savant habitué de la Bibliothèque Nationale et des Archives.
Sous un nom d'emprunt, Edmond Guérard, il a publié le Dictionnaire encyclopédique d'anecdotes modernes, anciennes, françaises et étrangères.
Décédé d'une pneumonie à Tessé-la-Madeleine, ses obsèques eurent lieu en l'Église Saint-François-Xavier de Paris.

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada